Mou'awiya a Insulté 'Ali ???...

Publié le par Abu Mohamed

 
Mou'awiya a Insulté 'Ali ???...
 
 
En ce qui concerne ce qui s'est passé entre les Compagnons du Prophète ('Aleyhi salat wa salam) on se contentera de ce que disait l'Imam Hassan Al Basri :
 
"Il s'agit là de faits durant lesquels les Compagnons étaient présents alors que nous ne l'étions pas. Ils connaissaient parfaitement les conditions à ce moment alors que nous ne les connaissons pas. C'est pourquoi, ce sur quoi ils étaient d'accord, nous les avons suivis et concernant les choses au sujet desquels ils ont eu des divergences nous nous sommes abstenus et nous avons choisi le silence ".

Pour ce qui est des paroles dites par 'Ali (Radhi Allahu 'Anhu) pendant le Qounout, 'Ali faisait le Qounout pendant la prière et demandait à Allah 'Azawadjal la défaite de Mou'awiya (Radhi Allahu 'Anhu) et d'autres personnes tout en sachant que la vérité était de son coté ( Ibn Abi Chaiba). Faire le Qounout pour avoir la victoire ne signifie pas que l'autre est un Mécreant ou Mouchrik mais tout simplement que le droit se trouve dans le coté de la personne qui le pense. On a les paroles de Yahia ibn Sa'id qui dit d'après son oncle que le jour de la bataille de Siffine il était dans le camp de 'Ali et l'autre camp disait : "Vengez 'Othmane". Alors 'Ali leva les mains et dit : Allah précipite au feu ceux qui ont assassiné 'Othmane ". (Rapporté par Al-Bayhaqui).


En bref  'Ali voyait qu'il ne pouvait punir toute une communauté pour l'assassinant de 'Othmane (Radhi Allahu 'anhu) qui a été tué par des gens venant d'Egypte, alors que l'autre groupe voyait cela comme une défaite en laissant les assassins de 'Othmane en liberté. On appelle cela un "Idjtihâd", ce terme désigne les efforts entrepris afin de dégager une prescription ou une interprétation en rapport à une situation donnée à partir des sources premières de l'Islam, le Qour'aane et les Hadiths.

Malgré le fait qu'il y a eu combat et mort de deux cotés ils resteront croyants comme il est dit dans le verset Coranique :
 
"Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables.Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde".
 
(Sourate 49 verset 9).

De même dans un hadith et qui se trouve meme chez les Chiites que le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) avait dit que son petit-fils Al Hassan sera la cause de la réconciliation entre deux groupes de croyants. Naturellement cela s'est fait lorsqu'il s'est réconcilié avec Mou'awiya et Al Hassan à même fait souvenir les gens du hadith qu'à dit son gran-père le Prophète ('Aleyhi salat wa salam). (Rapporté par Al-Bukhari).

Naturellement dans ce hadith que le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) a traité les deux groupes de croyants, alors on ne voit pas pourquoi les Chiites continuent encore cette pratique malsaine qui consiste à insulter les compagnons du Prophète ('Aleyhi salat wa salam) ?...

Pour ce qui est du Hadith qui se trouve chez Muslim, que certains Chiites Rawafidhs utilisent pour dire que Mou'awiya insultait 'Ali, l'Imam An-Nawawi rapporte que le sens des paroles de Mou'awiya et qu'il demandait la cause qui l'a empeché de dénigrer et non insulter 'Ali comme le font d'autres. Il demande à Sa'd s'il l'a fait par précation ou à cause de paroles qu'il a entendu. Sa'd lui répond naturellement parcequ'il a entendu le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) ne dire que du bien de 'Ali.

Le mot "Tassoubou" veut dire l'emploi de mots dénigrants comme "Sot, ignorant, faible d'esprit, etc... ". Et non l'emploi de mots grossiers. 
 
Dans un hadith une personne "Saba" Abou Bakr et ce dernier gardait silence. Après Abou Bakr commençait lui aussi "Saba" l'autre. Alors le Prophète ('Aleyhi salat wa salam) se leva et lui dit: Avant ce sont les anges qui répondaient à ta place mais lorsque tu as rendu la pareil je me suis levé parceque les anges ne répondaient plus à ta place. Les insultes qui se disaient ne sont pas des mots grossiers mais plutot des mots de dénigrements. Sinon comment comprendre la relation de Mou'awiya avec les enfants de 'Ali après sa mort! Comme le rapporte Ibn Kathir que lorsque Mou'awiya rencontrait Al Hassan Ibn Ali lui disait: La Bienvenue pour le petit-fils du Prophète ('Aleyhi salat wa salam) " (Bidaya oua Nihaya).

L'Imam Al-Qourtubi a écrit : " Lorsque Dhirar a fait l'éloge de 'Ali en présence de Mou'awiya, ce dernier s'est mis à pleurer tout en approuvant ce que disait Dhirar "
 
Celui qui a lu la biographie de Mou'awiya saura qu'il a à plusieurs reprise tester les gens pour voir comment ils voyaient les choses. A aucun moment on ne l'a vu insulter quelqu'un.
 
Ibn Kathir Rapporte que lorsque Abou Muslim Khaoualani entra chez Moua'wiya avec un groupe d'hommes, il lui dit : Pourquoi tu conteste la gouvernance de 'Ali? Moua'awiya lui dit : Par Allah ! Je sais qu'il est meilleur que moi et qu'il est plus apte à gouverner que moi. (Bidaya et Nihayia).

Ibn Kathir rapporte aussi que lorsque la nouvelle de la mort de 'Ali parvint à Mou'awiya il se mit à pleurer. Sa femme lui dit : Tu le pleure alors que tu l'a combattu? Il lui répond : Malheur à toi, tu ne sais pas ce que les musulmans ont perdu comme personne ayant une grande connaissance en science religieuse. (Bidaya et Nihaya).
En conclusion, qui sont vraiment les ennemis de 'Ali et des membres de sa famille?

La surprenante vérité est que nous trouvons de nombreux livres Chiites qui confirment et certifient que le groupe de Hussayn sont ceux qui l'ont tué !

Muhsin al-Amin a dit : 20 000 personnes parmis les gens de l'Irak ont prêté serment à Hussayn. Ils l'ont trahi et s'attaquèrent à lui bien qu'ils avaient prêté serment d'allégeance, et ils l'ont tué.... Et Hussayn leur disait avant qu'ils ne le tuent : Ne m'avez vous pas écrit que les fruits étaient mûrs et que je viendrais vers des soldats prêts por la guerre ? Puissiez-vous périr, Ô groupe ! et malheur à vous lorsque vous paniquiez et vous aviez demandé secours, vous aviez retourné notre propre épée contre nous et vous aviez éteint un feu que nous avions attisé contre vos ennemis et les nôtres et vous devinrent une coalition contre vos alliés et un bras pour vos ennemis ! Vous vous êtes empressés de nous prêter serment tel l'envol des mouches et vous vous êtes précipités sur nous comme des papillons. Ensuite, vous avez renoncé à notre allégeance injustement. Que les tyrans de cette communauté soient éloignés et anéantis à jamais...

Al-Hurru ibn Yazid, l'un des compagnons de Hussayn les interpella alors qu'il était debout à Karbala et il leur dit: Avez vous appelé cet adorateur pieux si bien que s'il vient à vous, vous le livrez puis vous l'attaquez pour le tuer et il devient ainsi comme un prisonnier entre vos mains ? Qu'Allah ne vous abreuve pas le jour de la soif...
N'est-ce pas qu'Hussayn invoqua Allah contre son groupe en disant: O Allah, tu les a fais jouir momentanément, divise-les en parties et fais de eux différentes sectes, et fais que leurs dirigeants ne soient jamais satisfaits d'eux. Ils nous ont appelés pour nous assister mais aprés, ils nous ont attaqués et nous ont tués.

L'historien Chiite Al-Ya'qubi rapporte dans sa chronique que lorsque 'Ali Ibn Hussayn vint à Kuffa, il vit ses femmes pleurer et crier. Il dit: celles-ci pleurent sur nous mais qui donc nous a tués ?....Quand Hassen se désista en faveur de Mu'awiya et qu'il se réconcilia avec lui, il parla au groupe de Hussayn, les mêmes qui avaient tué hussayn et l'avaient trahi, en disant : Ô gens de Kuffa, vous m'avez abasourdi par trois faits; votre assassinat de mon père, votre dépouillement de mes biens et votre poignardement dans mon ventre. J'ai prêté serment d'allégeance à Mu'awiya, écoutz donc et obéissez... Un homme de Bani Asad le poignarda alors à la cuisse et le frappa jusqu'à l'os.

Al-Kulayni rapporte d'Abou Hassen, l'imâm Mûssa al-Kazim, qu'il a dit : Si j'évaluais ma shi'a, je ne les trouverais qu'apostat.
 

Publié dans Leurs Preuves ...

Commenter cet article