Commentaire sur les écrits de Matmati Maamar : Mou'awiya !

Publié le par Abu Mohamed

 
Commentaire sur les écrits de Matmati Maamar : Mou'awiya
 
On peut dire que la personne qui s'est attaquer à Mou'awiya et ceux qui étaient avec lui l'a fait par ignorance mais qui peut lui coûter très chère.

Une autre erreur qui s'est vu c'est de voir des gens se disant musulmans rester en admiration devant les écrits de ce Metmati Maamar. En fait le musulman qui n'a qu'un peu de science peut remarquer les erreurs flagrantes qui se trouve principalement dans ses attaques contre Mou'awiya. De meme on a vu qu'il a pris surtout pour référence à ses attaques contre Mou'awiya le livre de l'Imam Tabari qui s'appelle "Tarikh Tabari".

Chacun sait que l'histoire des compagnons du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) ne doit pas être étudier par n'importe qui et principalement par un ignorant ne sachant différencier entre un hadith Sahih et un hadith faible ou forgé. Si on s'attaque aux compagnons du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam), on s'attaque au Coran et à la Sunna parce que ce sont ces gens qui nous les ont transmis.

C'est pour cette raison qu'on a vu des savants être très dure avec celui qui entre par cette porte déviante.

Imam Al Razi écrit : Si tu vois un homme critiquer quelqu'un parmi les compagnons du Prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) sache que c'est un Zindiq. Parce Que pour nous le Prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) est véridique. Le Coran est véridique. Et celui qui a fait en sorte que le Coran et la Sunna nous parviennent sont justement ces compagnons. Ces gens s'attaquent à ces compagnons pour faire entrer le doute sur le Coran et la Sunna .Ce qui fait que la critique (Jarh) sur ces gens est prioritaire parce que ce sont des Zanadiquas".

Imam Malik
écrit : Le but de ceux qui s'attaquent aux compagnons du Prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) c'est en fait de s'attaquer au Prophète lui-même mais à travers ses compagnons. C'est comme s'ils disaient : Si était (Prophète) quelqu'un de bien il aurait eu de bons compagnons.

Sheikh Al Islam Ibn Taymiya écrit : '' Celui qui insulte l'un des compagnons du prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) est un pervers et un innovateur de l'avis de l'ensemble des savants musulmans s'il croit que cela est permis comme le pensent les Chiites et leurs semblables.S'il jette la mécreance sur les compagnons du prophète(Salla Allah Alayhi oua Sallam) et les gens de la Sunna il est lui-même mécreant de l'avis de l'ensemble des savants".

C'est pour cela qu'on a vu que les livres d'histoires et de littératures sont les livres par où sont entrés les ennemis de ces compagnons pour s'attaquer à eux. Et ce qui les a beaucoup aidé c'est la grande quantité de hadiths faibles et forgés qui se trouvent surtout dans ces livres.

A ce propos comme on sait que la référence dans ce domaine de Metmati Maamar c'est Imam Tabari, ce dernier écrit dans l'introduction de son livre:
 
"Ce qui se trouve dans mon livre sur des faits cités relevant du passé et qui peut être rejeter par le lecteur de même que choquer plus d'une personne du fait de ne pas trouver une véracité sur ces faits ni un sens dans la réalité.Qu'il sache que nous ne l'avons pas fait de notre propre personne mais nous avons fait que retranscrire ce qui nous a été rapporté par des narrateurs".

Effectivement cette acceptation de fait sans vérifier son authenticité a fait que Imam Tabari a pris surtout de narrateurs Chiites comme il se remarque dans son livre.

On peut prendre comme exemple un passage qui se trouve dans ce livre lorsque 'Othmane fut tué 'Aicha a dit : Tué-le parce que c'est un Mécreant.

Dans cette histoire on trouve dans sa chaîne de transmission Nasr Ibn Mouzahim. Imam Ouquaili dit à son sujet : Il avait une tendance Chiite et faisait beaucoup d'erreurs. Imam Dhahabi dit à son sujet : C'est un Rafidhi de peau qu'il faut éviter. Abou Khaythama dit à son sujet : C'est un Menteur.
 
Par conséquent lorsqu’un ignorant prend des faits et évènements d'un livre remplis de mensonges et de hadiths forgés et dont l'auteur lui-même a mis en garde il faut s'attendre à des dégâts Ces dégâts se sont traduits par l'émerveillement de certains musulmans naïfs qui ont dit qu'ils sont en admiration devant les écrits de cet auteur.

Dans ce qui est rapporté par le frère Jouneyd il y a en premier que la personne se dit n'etre ni Chiite ni Sunnite, ce qui implique qu'il y a le suivi d'une troisième voie qui rejette une partie du dogme Chiite et une partie du Sunnite et cela s'est traduit par l'attaque contre Mou'awiya et d'autres compagnons qui ont eu un différent avec 'Ali comme Aicha, Talha, Zoubeyr et d'autres.

En fait le Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) de son vivant avait parlé de cette Fitna qui arriverai dans le futur. Il avait dit à Yasser qu'il sera tué par le groupe qui est dans l'erreur. Il avait dit à Zoubeyr qui était dans le camps de 'Aicha qu'il fera parti des gens du paradis et a dit à son sujet : '' A chaque Prophète son apôtre est le mien est Zoubeyr ! ''

Il avait dit à 'Ali que lorsqu'un différent arrivera entre lui et 'Aicha de l'a bien traité et c'est ce que a fait 'Ali après la bataille du Chameau. Yasser n'a pas oublié de le rappeler avant cette bataille que Aicha est la femme du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) dans cette vie et dans l'au-delà. Le Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) a dit dans un hadith qui se trouve chez les Sunnites comme chez les Chiites au sujet de son petit-fils Al Hassane : "Celui-ci est un Sayed (Maître), il fera la réconciliation entre deux groupes importants de musulmans".

Ce hadith concorde avec le verset Coranique qui dit : 
 
« Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables. Les croyants ne sont que des frères. Etablissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu'on vous fasse miséricorde ».(49/9).

Effectivement qu'on a vu Al Hassane faire la réconciliation entre le groupe de Mou'awia et les partisans de Ali. Dans ce hadith on voit bien que le Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) n'a pas traité Mou'awiya et ses partisans ni de bandits, ni de criminels, ni de grands ennemis de l'Islam. Mais il a bien précisé "Réconciliation entre deux groupes de musulmans". Seulement l'une était dans le vrai et l'autre dans l'erreur et cela rejoint le verset coranique déjà cité sur le combat entre deux groupes de musulmans. Donc on voit que ce que dit Metmati Maamar est en contradiction totale avec le verset coranique et le hadith.

Ce qui fait que ce Metmati Maamar doit se repentir sinon il le payera cher le jour où il n'aura aucune excuse à présenter .Ce n'est pas sa fougue à défendre l'Islam selon sa propre compréhension qui va lui donner une excuse pour ce qu’il a proféré comme insulte à l’encontre d’un Compagnon du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam).

Je me demande bien pourquoi certains s'engouffrent dans ce chemin périlleux ne prenant pas garde aux paroles du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) qui dit :
 
" Craignez Allah en mes Compagnons, ne les prenez pas pour cible après moi. Celui qui les aime, c'est pour moi qu'il les aime, celui qui les déteste, c'est pour moi qu'il déteste. Celui qui leur fait du mal, c'est a moi qu'il en fait. Celui qui me fait du mal, c'est a Allah qu'il le fait, et celui qui fait mal à Allah , celui-ci ne tardera pas à le saisir.'' (Rapporte par Tirmidhi).

On a vu que dans une lettre adresser par Metmati Maamar donner conseils aux Chiites concernant les trois Califes mais il aurait mieux fallut qu'il commence à appliquer ces conseils sur sa propre personne ainsi que sur son entourage qui ont été influencés par ces écrits.

Pour ce qui de dire que Abou Soufiane le père de Mou'awiya et un criminel avec sa clic. Imam Ibn Kathir écrit : Abou Soufiane après sa conversation à l'Islam eu un comportement honorable avant et pendant la bataille de Yarmouk. Pour ce qui concerne son fils il faisait parti des scribes qui écrivaient le Coran et il a rapporté plusieurs hadiths du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam).

A son époque fut conquise Chypre et les musulmans s'approchèrent de Canstantinople. Sa'id Ibn Aziz rapporte qu'après la mort de 'Othmane il y a eu une fitna entre les musulmans ce qui fait que les conquêtes se sont arrêtées et ce n'est qu'après que la fitna a disparu que les conquêtes ont repris à l'époque de Mou'awia.

Ibn Abbes qui faisait parti des nobles parmi les compagnons du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) et un membre de Ahl Al Beyt lorsqu'on lui posa la question que Mou'awiya n'a fait qu'une seule Rakat dans la prière du Witr il répondit : C'est un Faquih (Personne ayant une science).(Rapporte par Bukhari).

Pour ce qui est de la divergence entre Ali et Moua'wiya ainsi que 'Aicha et d'autre a pour cause la mort de 'Othmane et cela personne ne peut le nier.

Mou'awiya ainsi que 'Aicha demandaient que les coupables soient punis mais 'Ali voyait les choses d'une autre façon. Qu'il ne pouvait punir tout un peuple à cause d'une poignée de personnes ! Qu'il faut en premier lieu rétablir l'ordre et ne pas se presser afin de ne pas punir des innocents.

Ce qui fait que 'Ali était dans le vrai dans son jugement mais que Mou'awiya avait fait un Ijtihad qu'il croyait être le bon. Ce qui fait qu'il y aura une personne dans le vrai et l'autre dans l'erreur mais cela ne fait nullement sortir la personne de l'Islam comme il se vérifie dans le verset Coranique :
 
" Et si deux groupes de croyants se combattent, faites la conciliation entre eux. Si l'un d'eux se rebelle contre l'autre, combattez le groupe qui se rebelle, jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah. Puis, s'il s'y conforme, réconciliez-les avec justice et soyez équitables car Allah aime les équitables ''.


Imam Dhahabi rapporte que Abou Mouslim Khawoulani et des hommes avec lui sont venus voir Mou'awiya et lui ont dit:Tu conteste le Califat de Ali est-tu meilleurs que lui ? Il répondit : Par Allah non, je sais que 'Ali est meilleurs que moi et plus apte à gouverner .Mais ne savez-vous pas que Othmane est mort en victime et je suis son neveu. Je demande que seulement justice soit rendu. Dites-lui qu'il me donne les coupables et je ne ferai rien. Lorsque Ali fut au courant il refusa de les livrer (Pour ne pas faire une fitna).

Il y a le cas aussi d'un autre compagnon Qua'b Ibn Moura qui dit que si ce n'est un hadith qu'il a entendu de la bouche du Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) il n'aurait été dans le camp de Mou'awiya.Un jour le Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) a dit :
 
''Il y aura un jour une fitna sur terre.'' Alors passa un homme avec un turban sur son visage. Le Prophète Muhammad (Salla Allah Alayhi oua Sallam) dit : ''Cet homme et ses compagnons seront ce jour dans la vérité.'' Moura dit qu'il se leva et alla le voir. Alors il vit que c'était 'Othmane Ibn Affane".(Sahih Tirmidhi).

Pour ce qui est de dire que c'est Mou'awiya qui a fait assassiner Al Hassan.Comme il est rapporté et authentique que son frère Al Husseine vint le voir et lui a dit qui l'a empoisonné?.Il répondit:Je ne vous dirai rien mais si c'est celui que je soupçonne Allah se vengera de lui. Et si ce n'est pas lui alors aucune personne innocente ne sera tué à cause de moi.

Par ces paroles on voit que même Al Husseine ne connaît pas le nom de l'assassin et que Al Hassane n'avait que de vagues soupçons et n'a pas voulu dire le nom de la personne qu’il soupçonne pour ne pas accuser un innocent. Par conséquent on voudrait bien savoir par quel chemin les Chiites Rawafidhs ou Metmati Maamar ont eu connaissance que c'est Mou'awiya qui l'a assassiné ?

Des paroles d'Al Hassan on voit qu'il a dit qu'il ne veut pas voir une personne innocente tué pour sa mort.Si c'était Mou'awiya il n'aurait pas dit cela mais de peur de voir une guerre éclater entre Al Husseine et Mou'awiya.

La seule source qui rapporte que c'est Mou'awiya qui l'a assassiné vient de l'historien Al Waquidi qui dit : J'ai entendu dire que c'est Mou'awiya qui l'a assassiné secrètement par un de ses domestiques. On remarque que Al Waquidi dit j'ai entendu dire, c’est-à-dire de simples supposition dont la source est douteuse.

Dans une autre version dans Tahdhib Al Kamal d'après Al Mazzi Ibn Salam Al Jumahi rapporte d'après Judouba qui dit que c'est Ja'dah Bint Queyss Al Ash'th sa femme qui lui a mis le poison après avoir eu une promesse de Yazid qu'il se mariera avec elle.

Ibn Al Quassim l'élève de Imam Malik dit à propos de Ibn Judouba qu'il rapporte des mensonges. En outre Ibn Judouba est mort pendant le Califat Abbasside Al Mahdi dont le règne s'est terminé en l'an 165 de l'hégire. Si nous lui donnons 70 ans on dira qu'il est né vers 95 de l'hégire. Alors comment aurait-il pu raconter une histoire qui s'est passé avant lui de plus de 40 ans !!!

De même si c'était elle qui l'avait assassiné on rapporte qu'elle s'est mariée avec un autre membre de Ahl Al Beyt. Ce qui fait qu'on peut prendre en considération ce que dit Ibn Kathir que tout ce qui est rapporté sur cet évènement n'est pas authentique.

En effet c'était le temps où les sectes déviantes commençaient à inventer des hadiths et Athars mensongers pour s'attaquer à l'autre.

Enfin comme il est rapporté dans un Verset Coranique :
 
"Dis: ‹Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en oeuvres? Ceux dont l'effort, dans la vie présente, s'est égaré, alors qu'ils s'imaginent faire le bien".(18/103).

Pour ce qui est de ceux qui disent admirer Metmati Maamar pour ces écrits. En fait on admire quelqu’un pour sa Science. Mais si on l'admire pour son ignorance, alors on est plus ignorant que lui.

Publié dans Leur Haine

Commenter cet article

Fechlane 09/07/2015 14:13

Hossein le petit fils du Prophète par qui a-t-il été assassiné?

lolz 10/11/2016 15:47

par yazid le fils de mouawiya...
mais il ne te le diront pas parce que ce sont de véritables idolatres...mouawiya et cie sont des dieux pour eux