L’Exégèse des Chiites Rawafidhs ! (Dossier)

Publié le par Abu Mohamed

L’Exégèse  des Chiites Rawafidhs :

 

L’Exégèse  des Chiites Rawafidhs concernant le verset :

 

« Que Périsse les deux mains d’Abu Lahab » [Sourate Al Massad verset 1], est  que les deux mains désignent Abu Bakr et ‘Umar !

 

« Si tu commets l’associationnisme, tes œuvres baisseront certainement. » [Sourate Az-Zumar Verset 65], c'est-à-dire Abu Bakr, ‘Umar et ‘Ali dans le Califat.

 

  • Le Sens du Verset ici est : si tu donnes des associés à Allah dans l’adoration. « Il a été révélé à toi et à ceux avant toi : si tu commet l’associationnisme, tes œuvres baisseront ». Les Rawafidhs (ou rafidites) disent : « Si tu associes ces trois là dans le califat ; c'est-à-dire : si tu en fais des califes, tes œuvres sont annulées ». C’est de là qu’il ont falsifié le Qor’an de manière considérable ; qu’Allah Ta’aala nous protège !

« Allah ordonne d’égorger une vache » [Sourate  la Vache verset 67] serait, d’après ce qu’ils prétendent, ‘Aïcha (Radhi Allahu ‘anha).

 

  • Celui qui parle dans ce verset c’est Mûssa (‘Aleyhi salam) qui s’adresse à son Peuple. Malgré cela, ils disent que le sens voulu est : c’est ‘Aïcha qu’Allah vous a ordonné d’égorger. Cheïkh Al ‘Uthaymin (Rahimahullah) a dit : « D’après moi, n’importe qu’elle personne qui voit une telle exégèse, ne peut douter de leur impiété, qu’Allah nous protège, ni ne doute qu’ils n’ont aucune Pudeur envers Allah et n’ont pas honte devant les serviteurs d’Allah. » Lorsque Mûssa dit à son peuple : « Allah vous ordonne d’égorger une vache », ou est le lien entre ‘Aïcha et Mûssa qui fasse que la parole du Seigneur des mondes descende avec ce sens ? Ce propos est celui des premiers Rafidites. Il en est de même pour les tardifs, var ils puisent chez eux et les contestent.

« Et combattez les Chefs de l’impiété. » [Sourate Le Repentir, verset 12] Ce sont pour eux Talha et Az-Zoubayr.

 

  • Allah Ta’aala dit : «  S’ils violent le serment après avoir pactisé et après avoir porté atteinte à la religion, combattez les chefs de l’impiété ». Cela concerne les deux pactes conclu par le Messager (‘Aleyhi salat wa salam)

Le Verset : « Il a donné libre cours aux deux mers » [Sourate l’Infini Miséricordieux, verset 19] Voudrait dire ‘Ali et Fatima.

 

  • S’il y a, entre les deux mers, un espace intermédiaire qu’ils ne franchissent pas, y a-t-il entre ‘Ali et Fatima un espace intermédiaire ? Mais ceci n’est qu’une absurdité comme le fait remarquer le Cheikh Ibnu Taymiyya (Rahimahullah) lorsqu’il dit : « Le savant est très étonné de la mauvaise compréhension et de la mauvaise intention. » C'est-à-dire que leur exégèse réuni deux choses : la mauvaise compréhension et la mauvaise intention. Ce qui est voulu par les ‘‘deux mers’’, d’après les savants, c’est de l’eau salée et l’eau douce. L’espace qu’il y a entre les deux, c’est ce que l’on voit lorsque le fleuve se déverse dans la mer. Le fleuve vient se jeter avec force et devant lui, il y a une barrière. Il ne se mélange pas avec la mer dans sa jetée. D’autres savants ont dit : ce qui est voulu par l’espace entre les deux, c’est la terre sèche et ce ci fait partie de la Puissance d’Allah (‘Azawadjal), car la terre est ronde. Comment Allah y a retenu cette mer ne pouvant pas franchir la terre ? Certains d’entre eux ont dit : cet espace est un espace fin entre l’Océan Atlantique et els autres mers qui, en ce qui le concerne, sont considérés comme un golfe. Il y a, entre elles, un espace. Ils disent qu’on le perçoit avec les poissons qui vivent dans celui-ci et pas dans l’autre et vice-versa. Ceci montre que les mers sont variées et malgré qu’elles soient liées les unes aux autres, il y a une barrière entre chacune d’elles. Ainsi, il y a trois dires sur la signification de ce verset. Il n’y a personne parmi les savants, que ce soit parmi les premiers ou les derniers qui a dit : le sens voulu est Fatima et ‘Ali Ibn Abi Talib. Ceci n’est qu’une légende de la part des Chiites rafidites.

Le Verset : « La perle et le corail » [Sourate l’Infini Miséricordieux, verset 22] Voudrait dire Al-Hassan et Al-Hussayn.

 

Le verset : « Chaque chose, nous l’avons dénombré dans un guide manifeste » [Sourate Yassin, verset 12] Cela concerne d’après eux ‘Ali Ibn Abi Talib.

 

  • Ou est le lien entre leur dire et ce qui est dis dans le verset ? « Chaque chose, nous l’avons dénombré dans un guide manifeste » cela signife : dans un livre que l’homme prend pour guide, dans lequel il puise, qu’il voit et qui témoigne de ses œuvres. Où est le lien avec ‘Ali ? Mais c’est parce que eux disent que ‘Ali est le guide, qui montre, qui est éloquent et qui fait apparaître la vérité. Allah aurait dénombré toutes choses en cet homme. Toute chose dénombrée existe dans le guide manifeste. Il est clair qu’ils professent, avec cela, que ‘Ali Ibn Abi Talib connaît l’invisible, parce qu’ils disent : chaque chose nous l’avons dénombrée. Ou est sa place ? Dans cet Imam, c'est-à-dire qui existe dans cet Imam. De là, ils croient que ‘Ali ibn Abi Talib possède la connaissance de l’invisible et l’observation qu’Allah possède. Tout ce qu’Allah a dénombré, se trouve chez cet imam, chez ‘Ali Ibn Abi Talib.

 « Sur quoi s’interrogent-ils ? Sur la Grande Nouvelle » [Sourate An-Naba] C'est ‘Ali Ibn Abi Talib.

 

  • Dans ce verset : « Sur quoi s’interrogent-ils ? Sur la Grande Nouvelle. Celle sur laquelle ils divergent » ils disent qu’il s’agit de ‘Ali Ibn Abi Talib, parce que les gens divergent à son sujet. Il y a ceux qui font ses éloges et ceux qui le diffament, ceux qui l’aiment et ceux qui le détestent. Mais est-ce que ‘Ali est une Nouvelle ? ensuite, cette divergence : « Celui sur laquelle ils divergent » est quelque chose qui existe ou qui existera ? C’est quelque chose qui existe, car il n’a pas dit : « Celui pour lequel ils divergeront bientôt ». Quand à ‘Ali, lorsque ce verset fût révélé, les gens ne divergeaient pas à son sujet.

« Cependant, vos amis proches sont Allah, son Messager, ceux qui ont cru et qui accomplissent la Prière, donnent la Zakat et tout en s’inclinant » [Sourate la Table, verset 55] C’est ‘Ali.

 

  • Ceci n’est pas vrai. Le verset : « Cependant, vos amis proches sont Allah, son Messager » Signifie que chaque croyant est un ami proche d’Allah et de son Messager. Allah ‘Azawadjal dit : « Allah est l’ami proche de ceux qui ont cru. » [Sourate la Vache, verset 257] Le Messager (‘Aleyhi salat wa salam) a dit : « pour tout croyant, je passe avant sa propre personne » [Rapporté par Boukhari et Mouslim]. C’ets cela la vrai amitié. Sans aucun doute que ‘Ali Ibn Abi Talib a, dans ce verset, une part de mérite que n’ont pas les autres croyants. Qu’il est de ceux qui accomplissent la Prière, donnent la Zakat, qui s’inclinent et se prosternent ; cependant, on ne peut dire que cela le concerne en particulier et que cela concerne personne d’autre. Dans ce verset, entre, aussi bien, ‘Ali, qu’Abu Bakr, ‘Umar, ‘Uthman, Ibn Mas’ud, Ibn ‘Abbas, Khalid Ibn Walid et d’autres parmi les compagnons. Tous sont concernés par ce verset. Quand à Zoubayr Ibn Al-Awam, le Messager (‘Aleyhi salat wa salam) a dit de lui : « Il y a pour chanque prophète un apôtre. Mon apôtre à moi est Az-Zubayr ». [Rapporté par Boukhari et Mouslim]. Malgré cela, ils disent qu’Az-Zubayr est l’un des chefs de l’impiété. Si Az-Zubayr est l’un des chefs de l’impiété, alors qu’il est l’apôtre du Messager (‘Aleyhi salat wa salam), comment sont les compagnons du Messager (‘Aleyhi salat wa salam) qui lui sont particuliers. Sont-ils des chefs de l’impiété ? Il doit être  comme eux soit par implication soit par le fait qu’il est en leur compagnie. A ce propos, il y a un hadith, même s’il est discutable, qui dit : « L’homme est sur la religion de son ami intime. Que chacun de vous voit qui il a pour ami intime ». [Rapporté  par At-Tirmidhi]

De même pour le verset Suivant :

 

« Ceux là ont sur eux les prières et la Miséricorde de leur Seigneur… » [Sourate la Vache, verset 157] Ils disent que c’est descendu pour ‘Ali Lorsqu’il a perdu Hamza.

 

  • La question qui se pose est : qui des deux, le Messager ou ‘Ali a été éprouvé par la perte de Hamza ? Mais eux disent : C’est ‘Ali qui a été éprouvé par la perte de Hamza et que c’est pour lui qu’est descendu ce verset. D’après leurs mensonges et leurs infamies, ce  serait ‘Ali Ibn Abi Talib qui serait plus attristé, ils ont menti à ce sujet. Celui qui a été le plus éprouvé, sans aucun doute, c’est le Messager d’Allah (‘Aleyhi salat wa salam)

Tel ce qui a été rapporté sur le verset : « Pour tous les peuples, il y a un guide… » [Sourate le Tonnerre, verset 7] Comme quoi c’est ‘Ali.

 

  • Il apparaît que cela n’est autre que l’exégèse des Rafidites. Ce sont eux qui glissent furtivement de telles choses. Sans aucun doute, il y a pour chaque peuple un guide. Cependant, ce n’est pas uniquement ‘Ali. Allah suscite dans chaque peuple, celui qui les guide et à la tête de la guidée, il y a les messagers.

« Que toute oreille fidèle conserve. » Comme quoi, Tes oreilles Ô ‘Ali !

 

  • Cela concerne n’importe quelle oreille qui saisit. Toute oreille qui saisit le propos et le comprend, entre dans ce verset. Le cas similaire à cela est le Hadith rapporté par Ibn Jabir, Ibn Mardwayhi, Abu Na’im et d’autres, d’Ibn ‘Abbas. Il dit : « Lorsque le verset : « Tu es certes celui qui avertit et pour chaque peuple, il y a un guide. » [Sourate le Tonnerre, verset 7] Le Messager a mis sa main sur sa poitrine et a dit : Tu es le guide, Ô ‘Ali. C’est par toi que seront guidés après moi. » Al-Hafiz Ibn Kathir a dit : « Ce Hadith est très chargé de chose abominables. »

Etc...

 

Recherche dans le Livre : « Introduction aux fondements de l’Exégèse du Qor’an » du Cheikh Ibnu Taymiyya Traduit et annoté par Mahboub Moussaoui.

 

Allah Subhanahu Wa Ta'aala a dit :

 

« Ceux qui discutent sur les versets d'Allah sans qu'aucune preuve ne leur soit venue, n'ont dans leur poitrines qu'orgueil. Ils n'atteindront pas leur but. Implore donc la protection d'Allah, car c'est Lui l'Audient, le Clairvoyant. » Sourate 40 Verset 56

 

« Ceux qui dénaturent le sens de Nos versets (le Coran) ne Nous échappent pas. Celui qui sera jeté au Feu sera-t-il meilleur que celui qui viendra en toute sécurité le Jour de la Résurrection? Faites ce que vous voulez car Il est Clairvoyant sur tout ce que vous faites » Sourate 41 Verset 40

 


 

Publié dans Leur Qor'an

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article