Comment la Grande Mécréance arrive t'elle?

Publié le

Comment la Grande Mécréance arrive t'elle?
Par le savant érudit 'Abdel'Azîz ibn 'Abdallah Ar-Râjihî.
 
بسم الله الرحمن الرحيم
و به نستعين و لا حول و لا قوّة إلا بالله العلي العظيم
Question :
Par quoi ce produit la grande mécréance ou l’apostasie ? Est-ce uniquement par la conviction, le reniement, le démentit (de l’islam) ? Ou bien est-ce plus vaste que cela ?
 
Réponse :
Au nom d’Allah le très miséricordieux, Celui qui fait miséricorde, la louange est à Allah le Seigneur des mondes, et qu’Allah salue et bénisse le serviteur d’Allah et Son messager, notre prophète et guide Mouhammad fils de ‘AbdAllah, et sur les siens, ses compagnons, et ceux qui les ont parfaitement suivit jusqu’au jour du jugement. Après quoi :
 
La mécréance et l’apostasie, qu’Allah nous protège, se trouve dans de nombreuses choses :
-         Elle se produit par le reniement d’une chose religieuse qui est inévitablement connue.
-         Elle se produit par un acte de mécréance
-         Elle se produit par une parole de mécréance
-         Elle se produit par l’abandon, et l’indifférence envers la religion d’Allah ‘Azza wa djall.
 
La mécréance par conviction, c’est dans le cas ou quelqu’un croit qu’Allah à une épouse, ou un enfant, ou qu’il croit qu’Allah à un associé dans son royaume, ou qu’il y a avec Allah un commandeur et un gérant dans cette création, ou que quelqu’un participe avec Allah dans Ses noms et attributs parfaits, et Ses œuvres, ou bien qu’il croit qu’il y ai quelqu’un autre qu’Allah qui ai droit à l’adoration ou qu’Allah à un associer dans Sa seigneurie, il est mécréant par cette conviction qui est une grande mécréance expulsant de la foi.
 
La mécréance se produit par un acte, comme dans le cas de quelqu’un qui se prosterne devant une statue, ou qu’il fait de la sorcellerie, et qu’il fait n’importe quelle forme de grand polythéisme, comme invoquer un autre qu’Allah, ou égorger un animal en sacrifice pour un autre qu’Allah, ou qu’il fasse un vœu pour un autre qu’Allah, ou qu’il circambule autour d’autre chose que la Ka’ba pour se rapprocher d’un autre qu’Allah, la mécréance se produit par un acte comme par une parole.
 
La mécréance se produit par une parole, comme par exemple un individu qui insulte Allah ou insulte le messager d’Allah qu’Allah prie sur lui et le salue, ou insulte la religion de l’islam, ou se moque d’Allah ou du Coran ou du messager d’Allah qu’Allah prie sur lui et le salue, ou de sa religion. Allah ta‘âlâ a dit sur le groupe qui se moquèrent du messager d’Allah et de ses compagnons lors de la bataille de Taboûk : « Dis : était-ce d’Allah, de Ses versets et de Son messager que vous vous moquiez ? Ne vous cherchez pas d’excuses, vous êtes devenu mécréant après avoir cru » (sourate 9 verset 65-66) Allah leur a affirmé la mécréance après la foi, c’est une preuve que la mécréance se produit par un acte comme par une croyance comme par une parole également, comme dans le verset précédant, ceux-là sont devenus mécréants par une parole.
 
La mécréance se produit par reniement ou par conviction, ce sont deux choses identiques, mais il se peu qu’il y ai entre elles une différence. Le reniement comme par exemple quelqu’un qui renie une chose de la religion qui est inévitablement connue, comme renier la seigneurie d’Allah, la divinité d’Allah, ou Son droit à être adoré, ou il renie un ange parmi les anges, ou un messager parmi les messagers, ou un livre révélé parmi les livres révélés, ou qu’il renie la résurrection du jour du jugement, ou qu’il renie le paradis ou l’enfer, ou la récompense ou le châtiment, ou qu’il renie le caractère obligatoire de la prière, ou de l’impôt Zakât, ou l’obligation du pèlerinage, ou du jeûne du ramadan, ou de la bonté envers les parents, ou de l’obligation de maintenir les liens de parenté, ou autre que cela comme chose religieuse dont le caractère obligatoire est inévitablement connu. Ou bien en reniant l’interdiction de la fornication, ou de l’intérêt, ou de la consommation de substance enivrante, ou de l’interdiction de désobéir aux parents, ou de l’interdiction de rompre les liens de parenté, ou de l’interdiction du pot de vin, ou autre que cela parmi les choses dont l’interdiction religieuse est inévitablement connue.
 
Et la mécréance se produit par indifférence envers la religion d’Allah, ou par abandon ou rejet de la religion d’Allah, comme le cas de celui qui rejette la religion d’Allah en étant indifférent de la religion, en ne l’apprenant pas, en n’adorant pas Allah, il devient mécréant par cette indifférence et cet abandon, Allah a dit « Et les mécréants sont indifférents envers ce qu’il leur est annoncé » (sourate 46 verset 3) Et Allah a dit « Qui est plus injuste que celui à qui les versets d'Allah sont rappelés et qui ensuite s'en détourne? Nous nous vengerons certes des criminels. » (sourate 32 verset 22).
 
 
La mécréance se produit donc par une conviction, par reniement, par un acte, par une parole, par indifférence, abandon ou rejet.
 
Quant-à celui qui est contraint de dire des paroles blasphématrices ou à faire de la mécréance, alors il est excusé, si c’est une contrainte où il est forcé, un homme qui est capable d’appliquer la peine de mort sur lui et le menace de le tuer et qu’il est capable de mettre un sabre sur sa nuque s’il ne blasphème pas, alors dans ce cas il est excusé s’il fait de la mécréance ou dit des paroles blasphématrices à condition que son cœur soit serein de la foi, car si son cœur est serein sur la mécréance alors il devient mécréant même s’il est sous la contrainte, nous demandons à Allah la sécurité et la grâce.
 
Celui qui commet la mécréance est de cinq catégories :
1-     Il le fait sérieusement, il devient mécréant.
2-     Il le fait pour plaisanter, il devient mécréant.
3-     Il le fait par peur, il devient mécréant.
4-     Il le fait parce qu’il y est contraint sous menace de mort, mais son cœur est serein de la mécréance, il devient mécréant.
5-     Il le fait parce qu’il y est contraint sous menace de mort, et son cœur est serein de la foi, il ne devient pas mécréant d’après la parole d’Allah « Quiconque devient mécréant après avoir cru, sauf celui qui y est contraint et que son cœur est serein de la foi, mais ceux qui ouvrent délibérément leur cœur à la mécréance, sur eux la colère d’Allah et pour eux un énorme châtiment. Ceci car ils ont préféré la vie d’ici bas à la vie de l’eau delà, et qu’Allah ne guide pas les gens mécréants » (sourate 16 versets 106-107)
 
Source : Son site officiel :
Traduit par Aboul Hassan 'Abdallah Al Baljîkî, le mercredi 20 avril 2005. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article