Les Trois Fondements et leurs indications.

Publié le

Les Trois Fondements et leurs indications.
L’œuvre de l’imam de la sounnah, Mouhammad ibn ‘Abdel Wahhâb.
 
 
L’imam Mouhammad ibn ‘Abdelwahhâb, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :
 

بسم الله الرحمن الرحيم
و به نستعين و لا حول و لا قوّة إلا بالله العلي العظيم

Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, qu’il nous est obligatoire d’apprendre quatre points :

Le premier : La science, qui est la connaissance d’Allah, la connaissance de Son messager et la connaissance de la religion de l’islam, en ne se basant que sur des indications.
 
Le deuxième : Pratiquer cette science.
 
Le troisième : Y prêcher les gens.
 
Le quatrième : Patienter sur les obstacles que l’on y rencontre.
 
Cela est indiqué par la parole d’Allah
« Au nom d’Allah Le très miséricordieux, Celui qui fait miséricorde : 1. Par le Temps! 2. L’homme est certes, en perdition, 3. sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, et s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement la patience. » (sourate 103)
 
L’imam Châfi‘î, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit au sujet de cette sourate « Si Allah n’avait descendu que cette sourate, elle aurait été suffisante comme preuve pour les gens. »
 
L’imam Al Boukhârî, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit :
« Chapitre : La science passe avant la parole et l’acte. Cela est indiqué par la parole d’Allah : «Sache donc qu’en vérité il n’y a point de divinité à part Allah et implore le pardon pour ton péché » (sourate 47 verset 19) Il commença par la science, avant la parole et l’acte. » (Sahîh Al Boukhâri, livre de la science, chapitre 10.)
 
Sache, qu’Allah te fasse miséricorde, qu’il est obligatoire à tout musulman et musulmane, d’apprendre ces trois points et de les pratiquer :
 
Le premier : c’est qu’Allah nous a créé, nous a donner subsistance, et ne nous a pas abandonné à nous-même. Au contraire, Il nous a envoyé un messager, quiconque lui obéit entre au paradis, et quiconque lui désobéit entre en enfer.
L’indication de cela est la parole d’Allah : « 15. Nous vous avons envoyé un Messager pour être témoin contre vous, de même que Nous avions envoyé un Messager à Pharaon. 16. Pharaon désobéit alors au Messager. Nous le saisîmes donc rudement. » (sourate 73)
 
Le deuxième : C’est qu’Allah n’accepte jamais qu’on Lui associe quoi que ce soit dans Son adoration, que ce soit un ange rapproché, ou un messager envoyé par Lui, cela est indiqué par la parole d’Allah : « Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah. » (sourate 72, verset 18)
 
Le troisième : C’est que quiconque obéit au messager, et pratique le monothéisme, il ne lui est pas permis de se soumettre et de prendre pour ami quiconque s’oppose à Allah et à Son messager, même si c’était le plus proche de ses proches. Cela est indiqué par la parole d’Allah :
«Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leurs pères, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L’agréent. Ceux-là sont le parti d’Allah. Le parti d’Allah est celui de ceux qui réussissent. » (sourate 58, verset 22)
 
Saches, qu’Allah t’oriente vers Son obéissance, qu’Al Hanîfya, la religion d’Ibrâhîm, est que tu adores Allah uniquement, en Lui vouant un culte exclusif.
 
Et c’est cela qu’Allah ordonna à tous les êtres humains, et les créa pour cela, comme Allah le dit « Et je n’ai créé les démons et les hommes que pour qu’ils m’adorent. » (sourate 51, verset 56)
« Pour qu’ils m’adorent » signifie : « qu’ils pratiquent le monothéisme envers Moi ». La plus grande chose qu’Allah ait ordonnée est le monothéisme, et cela signifie : n’adorer qu’Allah uniquement.
 
Et la plus grande chose qu’Allah ait interdite est le polythéisme, c’est adorer autre chose que Lui avec Lui.
 
L’indication de cela est la parole d’Allah : « Adorez Allah et ne Lui donnez aucun associé. » (sourate 4, verset 36)
 
Lorsqu’on te dit : « Quel-sont les trois fondements dont la connaissance est obligatoire pour tout être humain ? » Répond : « L’homme doit connaître son Seigneur, sa religion et son prophète Mouhammad, salla llahou ‘alayhi wa sallam. »
 
Le premier fondement :
La connaissance de l’homme envers son Seigneur.
Lorsqu’on te dit « Qui est ton Seigneur ? » Répond : « Mon Seigneur est Allah qui m’a éduqué, et éduqua tout l’univers par Ses bienfaits. Il est celui que j’adore, et je n’ai pas d’adoré autre que Lui. Cela est indiqué par la parole d’Allah « Louange à Allah, Seigneur des mondes. » (Sourate 1 verset 2) Tout ce qui est autre qu’Allah est un monde, et moi, je suis un de ces mondes. »
 
Si l’on te dit « Comment as-tu connu ton Seigneur ? » Répond : « Par Ses signes et Ses créations, parmi Ses signes, il y a la nuit, le jour, le soleil et la lune. Parmi Ses créations il y a les sept cieux, les sept terres, ceux qui vivent dessus, et ceux qui sont entre. »
 
Cela est indiqué par la parole d’Allah « Parmi Ses signes, il y a la nuit et le jour, le soleil et la lune: ne vous prosternez ni devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Allah qui les a créés, si c’est Lui que vous adorez » (sourate 41 verset 37)
 
Et la parole d’Allah :
« Votre Seigneur, c’est Allah, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis S’est établi «’istawā» sur le Trône. Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt. (Il a créé) le soleil, la lune et les étoiles, soumis à Son commandement. La création et le commandement n’appartiennent qu’à Lui. Toute gloire à Allah, Seigneur de l’Univers! » (sourate 7 verset 54)
 
Le Seigneur est celui qu’on adore, cela est indiqué par la parole d’Allah :
« 21. Ô hommes! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. 22. C’est Lui qui vous a fait la terre pour lit, et le ciel pour toit; qui précipite la pluie du ciel et par elle fait surgir toutes sortes de fruits pour vous nourrir, ne Lui cherchez donc pas des égaux, alors que vous savez (tout cela). » (sourate 2)
 
L’imam Ibn Kathîr, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit :
« Le Créateur de toutes ces choses est Celui à qui l’adoration revient de droit. »
 
Quant aux genres d’adoration qu’Allah ordonna, comme l’islam, la foi, la perfection, et en fait partie l’invocation, la peur, l’espoir, placer sa confiance, l’amour, l’appréhension, l’humilité, la crainte, le repentire, la demande d’aide, la demande de protection, l’appel au secoure, le sacrifice, le vœu, et autre que cela comme genre d’adoration qu’Allah ordonna, toutes pour Allah ta‘âlâ. Cela est indiqué par la parole d’Allah « Les mosquées sont consacrées à Allah: n’invoquez donc personne avec Allah. » (sourate 72, verset 18)
 
Quiconque dévie une de ces choses pour un autre qu’Allah est un idolâtre mécréant, comme l’indique la parole d’Allah « Et quiconque invoque avec Allah une autre divinité, sans avoir la preuve évidente de son existence, aura à en rendre compte à son Seigneur. En vérité, les mécréants ne réussiront pas. » (sourate 23 verset 117.)
 
Et dans le hadith : « L’invocation est le cerveau de l’adoration. »
Et l’indication de cela est la parole d’Allah « Et votre Seigneur dit: «Invoquez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés» (sourate 40 verset 60)
 
Et l’indication de la peur est la parole d’Allah : « C’est le Diable qui vous fait peur de ses adhérents. N’ayez donc pas peur d’eux. Mais ayez peur de Moi, si vous êtes croyants. » (sourate 3 verset 175)
 
Et l’espoir est indiqué par la parole d’Allah « Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur » (sourate 18 verset 110)
 
Et placer sa confiance est indiquée par la parole d’Allah « Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants » (sourate 5 verset 23)et Allah dit « Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit » (sourate 65 verset 3)
 
Et l’amour, la crainte et l’humilité sont indiqués par la parole d’Allah : « Ils concouraient au bien et Nous invoquaient par amour et par crainte. Et ils étaient humbles devant Nous. » (sourate 21 verset 90)
 
Et la l’appréhension est indiquée par la parole d’Allah : « N’ayez pas d’appréhension pour eux; mais craignez-Moi pour que Je parachève Mon bienfait à votre égard, et que vous soyez bien guidés! » (sourate 2 verset 150)
 
Et le repentire est indiqué par la parole d’Allah : « Et revenez repentant à votre Seigneur, et soumettez-vous à Lui » (sourate 39 verset 54)
 
Et la demande d’aide est indiquée par la parole d’Allah « C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons aide. » (sourate 1 verset 5)
Et dans le Hadîth : « Lorsque tu demandes de l’aide, demandes la à Allah. »
 
Et la demande de protection est indiquée par la parole d’Allah « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante » (sourate 113 verset 1) et la parole d’Allah « Dis: «Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes. » (sourate 114 verset 1)
 
Et l’appel au secoure est indiqué par la parole d’Allah « (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu’Il vous exauça aussitôt » (sourate 8 verset 9)
Et le sacrifice est indiqué par la parole d’Allah : « Dis: «En vérité, ma prière, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l’Univers. A Lui nul associé! Et voilà ce qu’il m’a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre. » (sourate 6 verset 163-164)
Et dans la sounnah : « La malédiction d’Allah sur celui qui sacrifie pour un autre qu’Allah. »
 
Et le vœu est indiqué par la parole d’Allah « Ils accomplissent leurs vœux et ils redoutent un jour dont le mal s’étendra partout. » (sourate 76 verset 7)
 
 
Le deuxième fondement :
La connaissance de la religion de l’islam, sur base d’indications.
 
C’est la soumission à Allah par la pratique du monothéiste, se dévouer à Lui en Lui obéissant, se désavouer du polythéisme et de ses adeptes.
 
Et il est de trois degrés : L’islam, la foi, et la perfection, et chacun de ces degrés est composé de piliers.
 
Quant-aux piliers de l’islam, ils sont de cinq : Attester qu’il n’y a de divinité qu’Allah, et que Mouhammad est Son messager, pratiquer la prière, donner la zakât, jeûner le mois de Ramadan, et le pèlerinage à la maison sacré d’Allah pour quiconque en est capable.
 
Le témoignage qu’il n’y a de divinité qu’Allah est indiqué par Sa parole : « Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu’il n’y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage! » (sourate 3 verset 18)
 
Et sa signification est « Pas de vraie divinité autre qu’Allah » :
« Il n’y a de divinité » nie tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, et « Si ce n’est Allah » affirme l’adoration pour Allah, Lui seul, sans associé dans son adoration, tout comme Il n’a aucun associé dans Sa royauté.
 
L’explication qui élucide clairement cela est la parole d’Allah :
« 26. Et lorsqu’Ibrâhîm dit à son père et à son peuple: «Je désavoue totalement ce que vous adorez, 27. à l’exception de Celui qui m’a créé, car c’est Lui en vérité qui me guidera».28. Et il en fit une parole qui devait se perpétuer parmi sa descendance. Peut-être reviendront-ils? » (sourate 43)
 
Et Sa parole « Dis: «Ô gens du Livre, venez à une parole commune entre nous et vous: que nous n’adorions qu’Allah, sans rien Lui associer, et que nous ne prenions point les uns les autres pour seigneurs en dehors d’Allah». Puis, s’ils tournent le dos, dites: «Soyez témoins que nous, nous sommes soumis». » (sourate 3 verset 64)
 
Quant-à l’indication sur le témoignage que Mouhammad est le messager d’Allah, c’est la parole d’Allah :
« Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. » (sourate 9 verset 168)
 
Quant-à la signification du témoignage que Mouhammad est le messager d’Allah, c’est :
Lui obéir dans ce qu’il ordonne, croire en ce qu’il informe, s’écarter de ce qu’il interdit et réprime, et qu’Allah ne soit adoré que d’après ce qu’il a légiféré.
 
Quant-à l’indication de la prière, de la zakât, et l’explication du monothéisme, c’est la parole d’Allah :
« Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, d’accomplir la prière et d’acquitter la Zakāt. Et voilà la religion de droiture. » (sourate 96, verset 5)
 
Quant- à l’indication du jeûne, c’est la parole d’Allah :
« Ô les croyants! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété » (sourate 2 verset 183)
 
Et l’indication du pèlerinage est la parole d’Allah :
« Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas... Allah Se passe largement des mondes » (sourate 3, verset 97)
 
Le deuxième degré : La foi.
Elle est composée d’entre 73 et 79 branches, la plus élevée est de dire « Il n’y a de divinité qu’Allah » et la plus basse est le fait d’ôter du passage ce qui l’obstrue, et la pudeur est une branche de la foi.
 
Ses piliers sont au nombre de six :
Que tu crois en Allah, ses anges, ses livres, ses messagers, au jour du jugement, et au destin et ce qu’il y a dedans de bon et de mauvais.
 
L’indication de ces six piliers est la parole d’Allah « La bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes » (sourate 2 verset 177)
 
Quant-à l’indication du destin, c’est la parole d’Allah « Nous avons créé toute chose avec un destin. » (sourate 54, verset 49)
 
Le troisième degré : La perfection.
Son seul pilier est que tu adores Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, Lui Il te voit.
 
Cela est indiqué par la parole d’Allah « Certes, Allah est avec ceux qui L’ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants. » (sourate 16 verset 168)
 
Et la parole d’Allah « 217. Et place ta confiance en le Tout Puissant, le Très Miséricordieux, 218. qui te voit quand tu te lèves 219. et voit tes gestes parmi ceux qui se prosternent. 220. C’est Lui vraiment, l’Audient, l’Omniscient. » (sourate 26)
 
Et la parole d’Allah « Tu ne te trouveras dans aucune situation, tu ne réciteras aucun passage du Coran, vous n’accomplirez aucun acte sans que Nous soyons témoin au moment où vous l’entreprendrez. » (sourate 10 verset 61)
 
Et l’indication de la sounnah, le hadîth de Jabrâ’îl bien connu, d’Oumar ibn Al Khattâb qu’Allah l’agréé :
« Un jour, alors que nous étions auprès du Messager d’Allah – salla llahou ‘alayhi wa sallam, un homme vint soudainement à nous. Il avait des vêtements d’un blanc éclatant, une chevelure très noire et ne portait aucune trace visible de voyage, et aucun d’entre nous ne le connaissait. Il s’assit alors devant le Prophète – salla llahou ‘alayhi wa sallam – puis posa les genoux contre ses genoux, ses mains sur ses cuisses et demanda : « Ô Mouhammad ! Informe-moi de ce qu’est l’Islam. » Le Messager d’Allah – salla llahou ‘alayhi wa sallam – répondit : « L’Islam est que tu témoignes que nul ne mérite d’être adoré sauf Allah et que Mouhammad est l’Envoyé d’Allah, accomplir la Prière, s’acquitter de la Zakât, jeûner le mois de Ramadan et effectuer le Pèlerinage à la Maison Sacrée, pour celui qui en a les moyens. » Il dit : « Tu as dit vrai. » Nous fûmes alors très surpris de cette personne qui le questionne puis approuve ses réponses ! Il demanda : « Informe-moi de ce qu’est la Foi. » Il répondit : « Croire en Allah, en Ses anges, en Ses livres, en Ses messagers, au jour dernier et croire au destin, qu’il soit bon ou mauvais. » Il dit : « Tu as dit vrai. Informe-moi de ce qu’est la perfection. » Il répondit : « D’adorer Allah comme si tu Le voyais, car si tu ne le vois pas, Lui te voit. » « Informe-moi quand surviendra la dernière heure. » Il répondit : « Celui qui est questionné n’en sait pas plus que celui qui pose la question. » Il demanda : « Informe-moi alors de ses indices. » Il répondit : « Lorsque la servante enfantera sa propre maîtresse et que tu verras les va-nu-pieds, les sans-vêtements, les miséreux, les simples bergers se surpasser dans l’élévation de hautes constructions. » Puis il s’en alla et nous restâmes ainsi un très long moment. Beaucoup plus tard, le Prophète – salla llahou ‘alayhi wa sallam – me dit : « Omar ! Sais-tu qui est celui qui me questionnait ? » Je répondis : « Allah et Son Prophète le savent mieux. » Il dit : « C’est Jibrîl qui est venu vous enseigner votre religion. »
(Rapporté par Mouslim.)
 
 
Le troisième fondement :
Connaître votre prophète Mouhammad, salla llahou ‘alayhi wa sallam.
 
Il est Mouhammad fils de ‘Abdallah fils de ‘Abdelmoutâlib, fils de Hachim. Hachim fait partie des Qouraych, et Qouraych vient des Arabes, et les Arabes descendent d’Ismâ‘îl fils d’Ibrâhîm, l’ami intime d’Allah, ‘alayhi wa ‘alâ nabiynâ afdalou salât wa salâm. Il a vécu 63 ans, 40 années avant la prophétie, et 23 années en tant que prophète messager. Il devint prophète lorsque lui fut révélé « Iqra » et devint messager lorsque lui fut révélé « Al Mouddath-thir », sa terre natale est la Meque, et il émigra à Médine.
 
Allah l’envoya avec l’avertissement contre le polythéisme, et l’appel au monothéisme. Cela est indiqué par la parole d’Allah « 1. O, toi (Mouhammad)! Le revêtu d’un manteau! 2. Lève-toi et avertis. 3. Et de ton Seigneur, célèbres la grandeur. 4. Et tes vêtements, purifie-les. 5. Et de tout péché, écarte-toi 6. Et ne donne pas dans le but de recevoir davantage7. Et pour ton Seigneur, endure » (sourate 74)
 
La signification de « Lève-toi et avertis. » : Avertis contre le polythéisme et exhortes au monothéisme. « Et de ton Seigneur, célèbres la grandeur. » C’est-à-dire : célèbres Sa grandeur par la pratique du monothéisme. « Et tes vêtements, purifie-les. » C’est-à-dire purifie tes actes du polythéisme. « Et de tout péché, écarte-toi » Les péchés ici sont les idoles, et s’en écarter signifie les abandonner, et se désavouer d’elles et de leurs adeptes.
 
Il appela au monothéisme durant dix ans, après quoi il fut monté au ciel, et il lui fut prescrit les cinq prières. Il pria à la Meque durant trois ans, puis il fit émigration à Médine.
 
L’émigration, c’est le faite de déménager d’un pays de polythéisme vers un pays d’islam. Et l’émigration est une obligation pour cette communauté et demeurera jusqu'à ce que l’heure vienne, et cela est indiqué par le verset :
« 97. Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant: «Où en étiez-vous?» (à propos de votre religion) - «Nous étions impuissants sur terre», dirent-ils. Alors les Anges diront: «La terre d’Allah n’était-elle pas assez vaste pour vous permettre d’émigrer?» Voilà bien ceux dont le refuge est l’Enfer. Et quelle mauvaise destination! 98. A l’exception des impuissants: hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie: 99. A ceux-là, il se peut qu’Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur. » (sourate 4)
 
Et la parole d’Allah : « Ô Mes serviteurs qui avaient cru! Ma terre est bien vaste. Adorez-Moi donc! » (sourate 29 verset 56)
 
L’imam Al Baghaouî, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit : « La raison pour laquelle fut révélé ce verset sont les musulmans de la Meque, qui n’émigrèrent pas, Allah les appela au nom de la foi. »
 
Et l’indication de l’émigration dans la sounnah, la parole du messager -salla llahou ‘alayhi wa sallam- : « L’émigration ne cessera que lorsque le repentire cessera. Et le repentire ne cessera pas, jusqu'à ce que le soleil se lève à son couchant. »
 
Une foi qu’il s’établit à Médine, il lui fut ordonné le reste des lois islamiques, comme la Zakât, le jeûne, le pèlerinage, le jihâd, l’appel à la prière, ordonner le bien, interdire le mal, et autres lois islamiques.
Il se mit à cela durant dix ans, après quoi il décéda, salawâtou llah wa salâmahou ‘alayh, alors que sa religion reste.
 
Et ceci est sa religion : Il n’y a pas une bonne chose sans qu’il ne l’ait indiqué à la communauté, et il n’y a pas une mauvaise chose sans qu’il ne l’en ait mit en garde.
Et le bien qu’il lui indiqua, c’est le monothéisme, et tout ce qu’Allah aime et agréé.
Quant-au mal contre lequel il la mit en garde, c’est le polythéisme et tout ce qu’Allah déteste et refuse.
 
Allah l’envoya à toute l’humanité, et Allah obligea aux deux espèces, les djinns et les hommes, de lui obéir. Et cela est indiqué par la parole d’Allah « Dis: «Ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah » (sourate 7 verset 158)
 
Et par lui, Allah acheva la religion, et la preuve de cela est la parole d’Allah : « Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » (sourate 5 verset 3)
 
Et la preuve de sa mort est la parole d’Allah : « 30. En vérité tu mourras et ils mourront eux aussi; 31. ensuite, au Jour de la Résurrection, vous vous disputerez auprès de votre Seigneur. » (sourate 39)
 
Et lorsque les gens meurent, ils sont ressuscités, comme l’indique la parole d’Allah « C’est d’elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d’elle Nous vous ferons sortir une fois encore. » (sourate 20 verset 55) Et la parole d’Allah « 17. Et c’est Allah qui, de la terre, vous a fait croître comme des plantes, 18. puis Il vous y fera retourner et vous en fera sortir véritablement. » (sourate 71)
 
Après la résurrection, leurs œuvres seront comptabilisées, et ils seront rémunérés de leurs actes. Cela est indiqué par la parole d’Allah « A Allah appartient ce qui est dans les cieux et sur la terre afin qu’Il rétribue ceux qui font le mal selon ce qu’ils œuvrent, et récompense ceux qui font le bien par le meilleur » (sourate 53 verset 31)
 
Et celui dément la résurrection est un mécréant, comme l’indique la parole d’Allah « Ceux qui ont mécru prétendent qu’ils ne seront pas ressuscités. Dis: «Mais si! Par mon Seigneur! Vous serez très certainement ressuscités; puis vous serez certes informés de ce que vous faisiez. Et cela est facile pour Allah » (sourate 64 verset 7)
 
Et Allah envoya tous les messagers en tant qu’annonciateurs et avertisseurs, et cela est indiqué par la parole d’Allah « en tant que messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu’après la venue des messagers il n’y eût pour les gens point d’argument devant Allah » (sourate 4 verset 165)
 
Le premier d’entre eux est Nouh ‘alayhi salâm, et le dernier d’entre eux est Mouhammad, salla llahou ‘alayhi wa sallam.
L’indication que le premier d’entre eux est Nouh ‘alayhi salâm est la parole d’Allah « Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. » (sourate 4 verset 163)
 
Allah envoya un messager à toutes les communautés, de Nouh jusqu'à Mouhammad, leur ordonnant d’adorer Allah uniquement, et leur interdisant d’adorer le tâghoût, cela est indiqué par la parole d’Allah « Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, pour leur dire: «Adorez Allah et écartez-vous du tâghoût » (sourate 16 verset 36)
 
Allah obligea à tous les dévoués la mécréance envers le tâghoût, et la foi en Allah.
 
L’imam Ibn Al Qayyim, qu’Allah lui fasse miséricorde, dit : « Le tâghoût est tout ce dans quoi l’homme dépasse ses limites envers ce qu’il adore, ce qu’il suit ou ce à quoi il obéit. »
 
Nombreux sont les tâghoût, mais il y en a cinq à leurs têtes :
1)      Iblîs, qu’Allah le maudisse.
2)      Celui qui se fait adorer en l’agréant.
3)      Celui qui appel les gens à l’adorer.
4)      Celui qui prétend connaître ce qui fait partie de l’inconnu.
5)      Celui qui juge par une autre loi que celle d’Allah.
 
Et cela est indiqué par la parole d’Allah « Nulle contrainte en religion! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. Donc, quiconque mécroit au tâghoût tandis qu’il croit en Allah saisit l’anse la plus solide, qui ne peut se briser. Et Allah est Audient et Omniscient. » (sourate 2 verset 256) Et ceci est la signification de « Il n’y a pas de divinité autre qu’Allah. »
 
Et dans le Hadîth : «  L’ordre majeur est l’islam, son pilier de soutient est la prière, et l’apogée de son sommet est le combat dans le sentier d’Allah. »
 
Et Allah est plus savant.
Wa salla llahou ‘alâ Mouhammad, wa ‘alâ âlihi wa sahbihi wa sallim.
Traduit par Abou Al Hassan ‘Abdallah al Baljiki.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article